Voyage au Vietnam - informations generales sur le Vietnam | Hallo Vietnam Travel

Menu

INFORMATIONS GENERALES SUR LE VIETNAM

VietnamVietnam est un pays situé dans l'est de la péninsule indochinoise en Asie du Sud. En forme d'un « S » étiré, Vietnam s’étend sur un littoral de 3444 km à l'est et au sud. Il est entouré au Nord par la Chine, à l'ouest par le Laos et le Cambodge.

Le Vietnam est couvert pour les trois quarts de montagnes et de collines. Vietnam possède donc de nombreuses plages, de nombreuses forêts primitives avec une diversité des  espèces animale et végétale, des régions montagneuses dont le climat tempéré et le paysage extraordinaire.
  • Superficie totale: 331,690 km2
  • Population: 94 million (2017)
  • Langue : Vienamien (officiel), anglais, langues locales
  • Religion: Boudhisme, Catholicisme, Hoa Hao, Cao Dai, Protestantisme, croyances indigènes...
  • Capitale: Hanoi
  • Monnaire: Dong
  • Code du pays: +84
  • Fuseau horaire: UTC +7
Vietnam est de plus en plus une destination préférée pour les touristes. Il y a une capitale-Hanoi élégante avec des gens sympathiques, une ville de villégiature- Sapa avec les groupes ethniques colorés, la baie d'Halong avec des grottes étonnantes nommé le patrimoine mondial par l'UNESCO. Il y a également une ville romantique – Hue avec les palais et les pluies, une ville antique- Hoi An avec l’architecture de caractère et les hommes douceurs, une dynamique ville - l’Ex-Saigon, un delta du Mékong avec les marchés flottants fascinants...
Le Nord, le Centre et le Sud du Vietnam portent tous les caractères uniques. Des montagnes aux océans, de la ville à la campagne, le Vietnam vous séduira en toute simplicité!
 
Pour préparer un voyage au Vietnam, Hallo Vietnam Travel vous donne dans le cadre de cet article des informations générales sur le Vietnam.

CLIMAT
En général, Vietnam se situe dans la zone tropicale des moussons, il bénéficie d'un climat chaud et humide. On peut diviser le Vietnam en trois différentes régions - le Nord, le Centre et le Sud
  • Le Nord caractérisé par le climat subtropical humide, le Nord a quatre saisons distinctes : un hiver relativement froid (Décembre-Janvier), la température peut tomber en dessous de 15°C à Hanoi) ; un printemps tiède (Février –Avril) ; un été chaud et humide (Mai-Aout) et un automne frais et agréable (Septembre -Novembre). 
  • Le Centre : caractérisé par le climat tropical des moussons, le Centre se divise en 2 saisons : saison sèche et saison des pluies. La saison sèche est entre le mois de janvier et le mois de juillet. Du mois d’août au mois de décembre, c’est la saison des pluies. 
  • Le Sud est dominé par le climat tropical de savane. Il y a trois saisons distinctes: 
  1. La période chaude et sèche de Mars à Mai. L’avril est le mois le plus chaud, la température en moyen de la journée de 33°C.
  2. La période fraiche et sèche de Décembre à Février, c’est aussi le moment le plus agréable à visiter le sud, avec des soirées où la température est à environ 20°C.
  3. La période des pluies est entre Juin et Octobre, les averses peuvent se produire tous les après-midis et  les rues peuvent être temporairement inondées.
Veuillez continuer avec notre rubrique quand partir au Vietnam pour les informations pratiques sur les meilleurs périodes à visiter le Vietnam. 

CULTURE ET L'HOMME
Le peuple vietnamien est formé à travers le processus d’interférence anthropologique des deux cultures anciennes d’Asie: culture chinoise et culture indienne, tout en créant sa propre identité.
 
Le Vietnam est composé de 54 groupes ethniques, répartis sur tout le territoire. Les Viet (Kinh) représentent près de 86% de la population, concentrés dans les deltas, les plaines côtières et les villes. Les autres groupes ethniques sont concentrés dans les régions montagneuses et les hauts plateaux du nord au sud.
 
Parmi les autres groupes ethniques, les plus peuplées sont Tay, Thai, Muong, Hoa, Khmer, Nung ..., chaque groupe ethnique a une population d'environ un million de personnes.
 
A travers des siècles, les ethnies vietnamiennes se sont étroitement unies dans la même mission historique de lutter contre les agresseurs pour défendre le pays. Chaque ethnie a sa propre langue, sa propre culture, faisant partie de la culture vietnamienne variée.
 
UN PEU D'HISTOIRE
L'histoire du Vietnam débuta  il y a des milliers d'années à partir de la présence de l’homme, pourtant la naissance de l’Etat était vers  2879  av. J.-C. Dans cet article, voyager-vietnam.com résume en quatre périodes sur l'histoire du Vietnam.
 
                                                     Vietnam

Période de création du pays
Du 7e au 6e siècle av. J.-C, les 15 tribus vivant dans les deltas du fleuve Rouge et du fleuve Ma – le Nord du Vietnam aujourd’hui, ont convenu de mettre en place le pays Van Lang, le premier royaume du Vietnam. La capitale se situa à Phong Chau (la province de Vinh Phu aujourd’hui). Les 18 rois succédant du pays Van Lang furent appelé tous Roi Hung.
 
Au 2ème siècle av. J.-C, après la guerre contre l’envahissement du Qin Shi Huang (218-208)- royaume féodal chinois dans le nord, Thuc Phan devint roi du pays Van Lang. Le roi fut appelé  An Duong Vuong et rebaptisa le pays d'Au Lac, fit construire la citadelle à Co Loa (district de Dong Anh - Hanoi aujourd’hui).
 
Période de l’envahissement des dynasties féodales chinois et les résistances des Viets
En 179 av. J.-C, Au Lac a été envahi par Trieu Da (une dynastie féodale chinoise).
C’est le début de la période sombre de l'histoire du peuple vietnamien où  la douleur, le ressentiment durent de 1000 ans. Au Lac fut fusionné dans le district des royaumes féodaux chinois (sous la règne des dynasties Zhao, Han, Wu, Wei, Jin, Song, Qi, Liang).
 
Pendant ce temps, malgré d’être gouverné, exploité durement mais les vietnamiens  n'ont pas succombé, ils continuent à lutter pour retrouver l'indépendance, contre les envahisseurs.
 
Beaucoup d’insurrections eurent lieu et il y eut des soulèvements  réussis, on peut compter le soulèvement conduit par Hai Ba Trung en 40 après J.-C., le soulèvement  conduit par Ly Bi en 542 après J.-C.... Mais quelques ans plus tard, le pays est retombé dans les mains de dynasties féodales chinoises. Dominations subies et soulèvements réprimés s’alternèrent pendant 1000 ans tout de même
 
Jusqu’en 938, la révolte conduit par Ngo Quyen aboutit à la fondation d’un état indépendant. 
 
Période des dynasties nationales
 
En 938, Ngo Quyen proclama roi (Dynastie des Ngo), construisit la capitale à Co Loa (district de Dong Anh- Hanoi aujourd’hui).  Ouvrer l'ère de l'indépendance du pays après plus de 1000 ans de domination par les dynasties féodales chinoises.
 
La fin du règne des Ngo est marquée par le partage du pays en fiefs féodaux. Dinh Bo Linh impose sa loi aux 12 seigneurs et fonde le Dai Co Viet en 968 (Dynasties des Dinh), la capitale fut déplacé à Hoa Lu (la province de Ninh Binh aujourd’hui).
 
Après la dynastie des Dinh, se succèdent les Le (980 – 1009), les Ly (1010-1225), les Tran (1225-1400), les Ho (1400-1407), les Le (1428-1527), les Mac (1527-1592), les Le (1533-1548), les Tay Son (Les Tay Son avec Nguyen Hue en tête réunissent le Pays (1773-1802) et repoussent les Trinh) et les Nguyen (L’Empereur Gia Long réussit à vaincre les Tay Son et établit la Dynastie des Nguyen (1802-1945).
 
Période proche moderne et moderne
En 1858, les Français débarquent à Danang (port du centre), puis occupent Sai Gon. Les derniers rois des Nguyen se sont rendus à l’impuissance.  La Cochinchine (Sud) devient colonie française en 1867.
En 1887, l’Annam (centre) et le Tonkin (Nord) sont mis sous protectorat français.
 
En 1945, la révolte conduit par le Parti communiste du Vietnam et le président Ho Chi Minh a réussi. L’indépendance du Vietnam est proclamée par Ho Chi Minh à Hanoi le 2 septembre 1945.
1946 : Tentative française de rétablir son autorité sur le Vietnam.
1954 : Le champ de bataille Dien Bien Phu tombe, la garnison de 16000 soldats français est faîte prisonnière. Le 20 juillet 1954, les accords de Genève sont signés reconnaissant l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité du Vietnam.
 
Après le repli des armés français, les armés américains débarquent au Sud et crée le gouvernement sbire dont le président est Ngo Dinh Diem.
La lutte du peuple vietnamien contre l’américain début et dure 20 ans.
Jusqu'en 1975, les armés américains sont défaits. Le Vietnam devient un pays indépendant et unifié depuis le 30 avril 1975.
En 1976, le Vietnam est officiellement unifié et prend le nom de république Socialiste du Vietnam. 


LA CUISINE VIETNAMIENNE

Vietnam
Un repas vietnamien traditionel
Dans le désire de faire découvrir la cuisine raffinée et variée du Vietnam à des touristes étrangers, voyager-vietnam.com vous fournit dans le cadre de cette article des informations générales. Nous complèterons ce sujet dans le prochain article.

Vietnam se situe dans une zone tropicale de mousson, et divisé en 3 régions distingues qui sont le Nord, le Centre et le Sud. Grâce à la diversité géographique, culturelle et climatique, la cuisine vietnamienne est très riche dont chaque région abrite des caractéristiques propres.

En général, la cuisine du Vietnam connait beaucoup de légumes (cuits, sautés, salés, crus), de bouillons (particulièrement connue la « soupe aigre ») et d’assaisonnements.
 
Les viandes les plus utilisées sont le porc, le bœuf, le poulet, le canard, la crevette, le crabe, les coquillages… Les plats cuisinés à partir des viandes moins courants comme la viande de chien, de chèvre, de tortue, de serpent… qui sont souvent servis pour des grandes occasions. Les Vietnamiens font aussi des plats végétariens.
 
Les assaisonnements sont très riches, elles comprennent toutes sortes d’herbes comme le basilic, le persil, la marjolaine, la ciboulette, l’aneth…; et d’épices comme le piment, le poivre, la citronnelle, l’ail, le gingembre, le citron… et d’autres épices fermentées comme la salaison de crevettes, du riz cuit fermenté, le lait de coco…
 
Un trait extraordinaire de la cuisine vietnamienne est la sauce de « nuoc mam » - la sauce salée faite de poisson fermenté. "Nuoc mam" est utilisé très souvent et dans presque tous les plats vietnamiens. 

La cuisine du Vietnam à travers 3 principales régions

Vietnam
Le "pho" Hanoi
  • La cuisine du Nord : les plats du Nord sont au goût raffiné, pas trop piquant, pas trop gras ou sucré.  Ils préservent  la fraîcheur naturelle de chaque aliment. La façon de cuisson et le mélange des assaisonnements sont aussi très délicats. Le bouillon utilisés pour les soupes doit être fait à base des os mitonnées lentement, avec l’écrémage quand l'eau bouillante pour que le bouillon soit clair. Les épices sont souvent utilisés dans la cuisine du Nord comme le citron, le vinaigre, le poivre d'alligator, le piment, le gingembre, les oignons, l'ail, la sauce de poisson et la sauce de crevette fermentée.
La cuisine de Hanoï est considérée comme la plus représentative de la gastronomie du Nord avec ses plats typiques comme: pho (l’un des plats les plus célèbres de la cuisine vietnamienne à ne pas manquer), bun cha (soupe de nouilles au porc haché grillé),  bun oc (soupe de nouilles aux escargots), nem, crêpe à la crevette  ...
 
Vietnam
La cuisine de Hue
  • La cuisine du Centre:  les plats du centre sont marqués par le goût fort piquant et plus  salé que les plats du nord. Ils sont aussi variés en couleur, les couleurs rouge et brun foncé sont en majorité. Les plats typiques de la région centrale: bún bò Huế (soupe de nouilles au bœuf de Hue), bánh xèo (crêpe de Hoian), bún cá (soupe de nouilles au poisson) bánh tráng thịt luộc (rouleaux de viande bouillie) ...Parmi les provinces du centre, la cuisine de Hue est le plus remarquable. Elle est le fruit de la cuisine royale, c’est la raison pour laquelle elle est très recherchée au niveau de la présentation ainsi qu’au niveau du traitement. La gastronomie royale de Hue a atteint l’élite gastronomique et artistique avec ses 1.300 plats différents.
  • Vietnam
    Rouleau de printemps - un plat typique de Saigon
    La cuisine du Sud est beaucoup influencée par les cuisines chinoise, cambodgienne et thaïlandaise pour l’ajout régulièrement du sucre et du lait de coco. Les plats du sud sont faits plus simplement que ceux du nord et du centre. Ils sont marqués par le goût fort sucré et piquant. Elle dispose plus de fruits de mer et d’eau saumâtre par rapport à la région du Nord.
Des plats typiques du sud : goi cuon (rouleau de printemps), hu tiu (soupe de nouilles de Saigon), canh chua ca loc (soupe au poisson), banh xeo (crêpe chaude croustillante farcie de pousses de soja, de tranches de porc et de crevettes) …